Le village Tra Que met à l’honneur l’écotourisme

Hoi An possède de nombreux hauts lieux touristiques. Mais pour répondre au besoin des amateurs de la paix et de la nature, notre agence de voyage vous présente un site “vert”. Situé dans la commune de Cam Ha, chef lieu de Hoi An, le village maraîcher Tra Que est un atout de l’écotourisme de la province de Quang Nam (Centre).

Des végétaux de cette région sont réputés de leur saveur original. Peut-être ce dernier est créé par des plantes cultivées sur une terre fertile et nourries par des algues du fleuve Co Co. Tra Que est non seulement un label célèbre des produits maraîchers bio mais aussi une destination attrayante des touristes domestiques comme internationaux. Un point particulier  : ici, des maraîcheurs effectuent ainsi des services touristiques unique.

À 3 km du vieux quartier de Hoi An et à 20 km de la ville de Da Nang. Le village Tra Que met à l’honneur l’écotourisme et recense environ de quelques centaines foyers qui pratique l'agriculture dont plus de 100 sont dédiés au maraîchage. Plus de 20 varietés de légumes font la valeur des mains habiles des cultivateurs Tra Que. Certaines sont considérées comme des épices des mets traditionnels qui donnent cinq saveurs : aigre, piquante, sucrée, amère, acerbe. Oignon et coriandre sont indispensable dans la salade de méduse, chou dans la fondue vietnamienne et des légumes verts confondus dans les vermicelles Quang.

Des agriculteurs Tra Que affirment que l'assainissement et la salubrité de leurs produits sont garantis lors des premières étapes du processus de production des légumes : choisir bonne terre, équiper des réseaux d'irrigation de l’eau non polluée.  Le mariage harmonieux entre la culture traditionnelle et des progrès scientifiques et techniques assure la qualité des légumes et la sécurité pour l’environnement.

 

Un village touristique exemplaire

Désolé de faire une excursion à partir de Hoi An sans s’intégrer dans le village Tra Que, une région campagnarde où des habitants vivent à deux métiers principaux : le maraîchage et le tourisme. Ils préparent des tenues des agriculteurs, des sandales, des chapeaux coniques et des stations de repos pour les voyageurs.

Ils sont des guides touristiques “professionnels” qui enseignent les touristes curieux à piocher la terre, à planter, à arroser et à soigner des légumes. Il s’agit d’une bonne façon pour relaxer et diminuer le stress. Avant d’être “un paysan”, des visiteurs ont l’occasion d’admirer des champs de légumes verdoyants.

Après les travaux champêtres, des visiteurs dégusteront des plats typiques de Tra Que comme le gateau Vac, Dap ; les vermicelles Quang ; salade de crevettes. Si quelqu’un veut rester ici quelques soirées, des autochtones seront vraiment  enchantés de fournir le service “home stay” (voyager chez l’habitant). Ce modèle touristique vous promets des découvertes excellentes sur la vie des locaux.

Des planches de légumes vertes, des champs immenses et paisibles, le climat tempéré et l’air pur retiennent les visiteurs. De plus, l’hospitalité des locaux les ravit. Un moteur qui les poussent d’y retourner….



Laisser un commentaire

Cliquez ici pour annuler la réponse.